Le lac powell, le barrage Glen Canyon et les environs de Page

Le roadbook – avant de partir

Lake Powell

Le Lake Powell est un lac artificiel qui a émergé à la suite de la construction du barrage de Glen Canyon Damen 1964. C’est le deuxième plus grand plan d’eau artificiel en Amérique du Nord. Il a une superficie de 299 kilomètres de long et il fait partie de la Glen Canyon Recreation Area, une zone de 1,25 million d’acres qui sert à préserver les richesses naturelles du secteur. Le Lake Powell ne représente que 13% du territoire et est un véritable terrain de jeux pour les plaisanciers de tout acabit. Il est constitué de 3 150 km de côtes, de dizaines de baies et de gorges protégées, en plus de posséder quelques plages qui feront votre bonheur lors de chaudes journées.

Marble canyon

Prendre la direction de Cameron > Page et se rendre directement sur le Pont de Marble Canyon pour voir le Colorado.

En empruntant  la  route  à  droite  après  le  pont  (vers  Lee’s  Ferry Boat),  on  découvre  des  paysages  grandioses  et  des  roches fantastiques (le « Balanced Rock »).

C’est aussi l’endroit où l’eau du Colorado se colore en rouge et où démarre officiellement le Grand Canyon. C’est ce qu’on appelle le « Mile Zero ».

On voit le fleuve limpide, puis se charger d’alluvions argileuses.

Antelope Canyon

Il est très difficile de connaître exactement la date de découverte de Lower, appelé Hazdistazí («  arches  rocheuses  en  spirales  »)  ou  The  Corkscrew  («  le  tirebouchon »). C’est un ouvrier travaillant à la construction de la centrale thermique dans les années 1950 qui serait tombé sur cette gorge en cherchant son chien qui s’était enfui. Il s’agit d’un slot canyon très étroit, creusé par l’eau, où la couleur des parois est d’un orange très intense.

Voici un endroit vraiment unique et une merveille d’érosion créée de toutes pièces par le vent et les pluies diluviennes des orages d’été. Au fond du canyon, le spectacle est saisissant: un mélange de couleurs et de nombreux labyrinthes rendent l’expérience tout à fait incroyable. Deux possibilités: la section Upper Antelope Canyon  (située au-dessus du niveau de la terre) ou encore la section Lower Antelope Canyon  (située au-dessous du niveau de la terre. Il faut descendre pour y accéder), qui sont toutes deux très intéressantes et plutôt différentes. La visite du Upper (préférable à la mi-journée pour la lumière) est d’une durée d’environ 1h30-2h00 et elle se fait par le biais d’une agence comme Antelope Canyon Tours, avec des réservations faites longtemps d’avance. La visite du Lower (préférable le matin pour la température) est d’environ une heure et elle se fait avec un guide Navajo. Il est préférable de réserver pour cette visite également et il faut savoir que même si vous avez une heure de rendez-vous, il est possible que vous ayez à attendre sur place un bon moment, surtout en forte période d’achalandage (les jours fériés sont carrément à éviter). Apportez de l’eau et des collations avec vous !

 Tour en bateau

Balade en bateau : balade de 1h30, 3h et 6h depuis la marina de Wahweap (entre 40$ et 125$). La plus courte donne un petit aperçu des paysages uniques du Lac.

Pour avoir un tout autre point de vue du Lake Powell, une balade en bateau s’impose et c’est une des plus belles façons d’observer le panorama. Le Lake Powell Resort offre plusieurs possibilités de croisières, entre autres pour vous rendre au majestueux Rainbow Bridge, le plus grand pont naturel au monde, pour naviguer dans les canyons ou pour un dîner-croisière.

Plage et point de vue

Si l’envie nous prend d’aller se baigner, prendre la direction de Lone Rock Beach. La Lone Rock Beach est située sur le lac Powell. Le lac mesure près de 300 kms de long (2ème plus grand lac des Etats-Unis). Il est complètement artificiel, créé sur le fleuve Colorado par le barrage de Glen Canyon.

Baignade Lac Powell : plage au nord de la marina de Wahweap (Lake Shore Drive – GPS 37.002207 – 111.494473)

Glen Canyon Dam

Visite guidée pour découvrir les entrailles de ce géant de béton disponible sur place (5 $ pour 1 heure). Ouvert tous les jours de 8h à 18h de la mi-mai à la mi-septembre, de 8h à 16h de novembre à février et de 8h à 17h le reste de l’année. Fermé le jour de Thanksgiving (4e jeudi de novembre), ainsi que le jour de Noël et du Nouvel an.

Les réservations se font au Carl Hayden Visitor Center jusqu’à 24 heures à l’avance.

Visitor Center

Juste après Page, sur la 89, on traverse le pont près du barrage de Glen Canyon. S’arrêter au Visitor Center après avoir traversé le pont (pour l’histoire et le point de vue).

S’arrêter au Wahweap Overlook pour admirer la vue sur le lac.

Horsheshoe Bend

Cela se trouve à quelques miles au Sud de Page. Sur l’US89, dans la direction Flagstaff à Page, une courte route part à gauche, juste avant d’arriver à Page et de croiser l’AZ98. Vous trouverez un parking au bout et le départ de la randonnée.

Bend (2,4 kms – 1,5 miles 45 minutes de marche aller/retour)

Prendre la direction de Grand Canyon par la US89.

Ou à partir de Page, prendre la route US98 en direction sud vers Flagstaff. Environ 2,4 km après avoir croisé la route AZ98 (elle sera sur votre gauche), tournez à droite sur une petite route menant à un stationnement. C’est le point de départ du sentier vers Horseshoe Bend.

Un panneau indique l’entrée du site sur la droite. Le Horseshoe Bend est le fameux méandre de la rivière Colorado ayant la forme unique d’un fer à cheval. Pour avoir une vue spectaculaire sur cette petite merveille de la nature, un sentier sablonneux vous permettra d’y accéder en seulement 20 minutes.

Paria rimrocks (Toadstool hoodoos ): 22 km (13,7 miles) – 15 mn

37.100656, -111.873598 (parking)

Prendre la direction du barrage puis emprunter la 89 vers le nord. Le site se trouve sur la route 89 en allant de Page à Kanab, environ 46 kms après le barrage. Un petit panneau «Toadstools Trailhead» indique l’entrée du parking sur la droite.

Paria Rimrocks (2,4 kms aller/retour) est également connu sous le nom de Toadstool Hoodoos. On y trouve de nombreuses formations rocheuses en forme de champignons.

Une fois arrivés sur le plateau d’où on pourra voir les premiers champignons, prendre sur la gauche pour aller découvrir d’autres sites de couleurs et tailles différentes.

L’expérience personnelle

Voici notre troisième étape. Nous avons choisi de loger sur les hauteurs de Page. L’hôtel choisi est pas mal car il est le long de la route, mais pas la route principale et on est en hauteur, avec une terrasse à l’arrière de la chambre qui donne sur le lac au loin. Ça nous donnera un super coucher de soleil et la possibilité de passer une soirée tranquille pendant que les enfants dorment déjà.

Il y a également plusieurs tables à l’extérieur près de la réception, on peut ainsi manger au soleil. Et enfin, j’ai regardé à ce que régulièrement nous ayons accès à une zone pour laver le linge. Et oui, qui dit voyage à 5 de 2 mois, dit de nombreuses lessives à réaliser, histoire de quand même rester connecté avec la réalité ☹

Nous rencontrons dans cet hôtel plusieurs familles et ça offre de l’animation à la piscine pour les enfants. Pas mal de francophones font le même genre de voyage que nous, les enfants se font vite des amis.

Antelope Canyon

J’ai réservé une excursion dans les canyons. Après avoir lu les avis internet, j’ai opté pour Lower Antelope Canyon. Ce qui m’a décidée : l’heure de la journée où on fait l’excursion a moins d’importance, l’excursion se fait en petits groupes, c’est moins populaire.

On a choisi la compagnie « Dixie’s Lower Antelope Canyon Tour».

Pour répondre à une question que je me suis posée : ils sont à l’horaire de Vegas. Si vous allez sur le site Internet, il y a tout en bas « leur heure ».

On ne peut emporter aucun sac, pas même un petit. On peut prendre une bouteille d’eau (et c’est nécessaire). L’excursion est en fait un grand groupe qui part à la même heure, subdivisé en petits groupes de 10 personnes, avec chacun un guide. Certains guides sont mieux que d’autres. Ils font a priori tous des explications mais pas de la même qualité. Certains sont très doués pour donner des conseils pour faire les photos (réglages, où se mettre…).

Cela débute par une marche de quelques minutes dans le désert. On arrive dans une zone, avec une petite construction pour protéger du soleil en attendant son tour pour descendre les escaliers. J’avais regardé des vidéos sur youtube et c’est maintenant mieux aménagé. Il y a des aides pour arriver au début des marches. Les escaliers sont quand même impressionnants et difficiles pour des enfants de moins de 4 ans à mon sens. Papa a porté petit casse-cou pendant une partie. Une fois en bas, ce n’est pas trop étroit. Il faut à mon sens être vraiment très claustrophobe pour avoir un problème.

La température est inférieure à celle de la surface. C’est cool.

Les différents groupes se suivent de près. Ce n’est pas aussi « individuels » que je l’espérais. De plus, quand on est au fond du groupe, on entend difficilement les explications.

Néanmoins cette excursion reste mémorable. C’est vraiment splendide. Devant, derrière, en haut, les parois etc. Je vous laisse admirer quelques-uns de nos clichés.

Les enfants ont trouvé cela très beau et ont bien aimé les petites « escalades » à faire sur le parcours.

On ne sait pas comment est « upper canyon » mais on ne regrette pas du tout notre choix.

Vraiment une excursion à faire !

Le tout, entre le moment où on arrive et le moment où on part a dû prendre 2h.

Le lac Powell

Pour faire plaisir aux enfants, on décide de se rendre au lac pour se baigner. Direction « lone rock beach ». Pour y aller, on entre en fait dans une zone payante « lac Powell ». Le pass « america is beautiful » est accepté. Ça nous a un peu surpris.

Les photos internet montraient une grande plage de sable. Du sable il y en a bien, il faut d’ailleurs bien choisir son chemin pour ne pas s’ensabler en allant vers le bord. Par contre, les étendues sont masquées par les énormes mobilhomes, camping cars, 4*4. Ils sont tous à quelques centimètres de l’eau (vraiment des centimètres). Peu de possibilité de s’installer près de l’eau.

En même temps, pour être honnête, avec les enfants sans parasol, on a directement plongé dans l’eau. La baignade est vraiment agréable. Le lac est gigantesque, la vue est très belle. L’eau n’est par contre pas limpide (je connais des copines qui n’y mettraient pas un pied 😊). J’ai pu nager comme à la piscine.

Les américains sont super équipés : bateau, jet ski, paddle board, kayak, bouées tractées, tentes, tonnelles, barbecue, Le rêve américain. On est un peu jaloux surtout du tour en bateau et du barbecue.

Nous, on se contentera d’un pique-nique à l’ombre du coffre de la voiture. La chaleur est difficile mais surtout le soleil cogne. Après un second plongeon, on quitte le lac après avoir pu observer plusieurs touristes qui se sont trop avancés et se sont ensablés. Heureusement plein de bonnes âmes ont été là pour les aider.

Horseshoe Bend

Après s’être rafraichi, on est allé reprendre la chaleur dans l’excursion au horseshoe bend. Les sites internet que j’avais regardé n’était pas à jour. Il y a maintenant un parking aménagé, par contre paiement de 10$ obligatoire. Le ranger au début de la randonnée parle de 1h30 de randonnée. Rassurez-vous, c’est beaucoup plus court mais n’hésitez pas à prendre de l’eau. Ça grimpe un peu et il n’y a aucune ombre.

Il y a également maintenant une rambarde pour protéger une partie du vide. On retrouve les mêmes touristes qui se rendent juste au bord et font des photos qui pourraient être leurs dernières ☹

C’est vraiment splendide. L’eau est turquoise, la vue au loin splendide. Ça vaut la petite marche sous le soleil.

La journée se termine par les courses, la piscine, la lessive et un repas micro-ondes 😊

La croisière

Le lendemain matin, nous avions choisi de faire la première croisière depuis la marina. Ne rêvez pas trop de la marina de Saint-Tropez. Il y a juste un hôtel, des bateaux visibles depuis le quai mais ce sont surtout des bateaux « maisons flottantes », pas le rêve à regarder mais ça doit être sympa pour explorer le lac. Une seule compagnie depuis Whaweap qui fait les excursions. Je pense qu’il y en a une autre depuis plus loin que Antelope Canyon.

La croisière nous permet de visualiser les rives du lac Powell, les différents plaisanciers et les sports qui s’y pratiquent. Ça a notamment l’air super sympa de faire du kayak ou du paddle dans l’antelope canyon, version navigable.

On voit également le barrage pendant l’excursion.

Ici ont été tourné plusieurs films, dont notamment une partie de la planète des singes.

Boissons disponibles à bord, c’est plutôt pas mal.

Le barrage

Nous avons vu le barrage depuis le bateau ainsi que sur le pont qui passe juste à côté. Il y a également un petit point de vue depuis un chemin derrière les hôtels. Ça donne aussi sur la rivière en contre-bas. Belle vue.

Il y a moyen de visiter mais nous n’avons pas fait, donc aucun avis.

Il faut faire des choix !

C’est reparti pour l’étape suivante. Direction Monument Valley.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *